"Dire, lire, écrire avec Ludo"

« Ecrire avec Ludo » est un outil pédagogique de production écrite destiné aux enseignants de cycle 2 (GS, CP, CE1). Progressif et complet il permet de mettre en place des activités d’écriture sur une année entière, liant l’orthographe, la grammaire et la conjugaison. Basé sur des dessins illustrant les aventures quotidiennes de Ludo, un petit souriceau, cet outil crée une réelle motivation chez les élèves et la naissance d’un vrai projet de classe. Séances de classe, grilles de relecture, grilles d’auto-correction, d’évaluation, sous-main, imagier complètent ce dispositif tout en laissant à l’enseignant sa liberté pédagogique. Enfin, les situations évoquées facilitent des passerelles interdisciplinaires : découverte du monde, graphisme, arts visuels, langage,…

Ce blog en est le prolongement !

mercredi 24 juillet 2013

Incompréhension



J'avais choisi de ne pas en parler, ne voulant alimenter une polémique, que je trouvais par trop vindicative. Mais, ce soir, dans un post sur le blog de Mme Charmeux, ma page facebook se trouve directement citée et pas dans un cadre élogieux. Certes je suis honoré que mon modeste travail soit commenté par Mme Charmeux, mais je trouve les critiques quelque peu "rapides". Je me suis donc accordé un droit de réponse sur cet article sur le "blog de l'amie scolaire". Je comprends tout à fait que l'on puisse avoir des approches différentes et il est vrai que je me sens, dans ma pratique, beaucoup plus proche de M. Goigoux (que je citais précédemment) mais me jeter la pierre ainsi, et par là même, la jeter à tous les enseignants qui sont sensibles à cette façon de pratiquer leur classe me parait injuste. Je vous invite donc à vous faire une idée. Pour ma part, je n'en dirai pas plus.

Voici notamment un commentaire écrit par Mme Charmeux sur cette page

Très bien. J'ai donc placé mes élèves dans une situation vraie d'apprentissage et un projet motivant : réaliser une recette pour ensuite l'écrire et l'emmener à la maison pour la montrer à papa, maman et la réaliser à nouveau. Mais d'abord, bien évidemment, on va lire, comparer des recettes, en découvrir la structure, en élaborer le squelette.

Les parties sont définies : il y a un titre, la liste des ingrédients, des ustensiles et puis on sait qu'il y a les étapes de la réalisation, souvent numérotées.La position des groupes de mots dans la recette devrait donc nous aider à lire.

Je vous le rappelle ici : "le déchiffrage n'appartient pas à la lecture...il n'apparait à aucun moment dans cette activité"

Parfait, j'en arrive donc à l'étape 1 de la réalisation de ma recette. Les enfants savent ce qu'ils font, pourquoi ils le font, comment est construite une recette,.... Ils savent, parce qu'on l'a travaillé que dans les étapes, on explique progressivement ce que l'on doit faire.

Etape 1 : Mettre dans un saladier un bol de farine, du lait, deux oeufs,....

Je suppose que vous, lecteurs experts, n'avez eu aucune difficulté à lire ceci, sans passer par un déchiffrage syllabe par syllabe. Vous connaissez les mots, vous les avez vus maintes et maintes fois. Poursuivons....

Etape 1 : Mettre dans un saladier un bol de farine, du lait, deux oeufs et des tamauplolaines.

... Puis-je savoir quelle stratégie vous avez utilisée pour lire ce dernier mot ? Pourtant vous savez que c'est sans doute un ingrédient, qu'il est au pluriel,....
Heureusement que vous savez rapidement, parce que vous l'avez automatisé, que au fait le son o, que ai fait le son è et que vous identifiez très rapidement les structures syllabiques : plo par exemple.

A l'entrée au CP, à part maman, papa, son prénom, un, une, le, la.... combien de mots sont des "tamauplolaines" pour les enfants ?  


"le déchiffrage n'appartient pas à la lecture...il n'apparait à aucun moment dans cette activité" - hum, je ne demande qu'à ce qu'on me prouve le contraire.







7 commentaires:

sanleane cartable a dit…

Comme toi, je me sens bien plus proche de Roland Goigoux. Mais tout de même, le discours d'Evelyne Charmeux... je trouve cela assez lamentable.
Je suis avec toi de tout coeur. Tu fais un travail formidable. Les enfants aiment beaucoup Ludo et sont très motivés par ses aventures.1590

Anonyme a dit…

je reprends exactement les termes de Seanlane :"Je suis avec toi de tout coeur. Tu fais un travail formidable. Les enfants aiment beaucoup Ludo et sont très motivés par ses aventures"
Rien de plus à ajouter si ce n'est :
1- continue !
2- mes cahiers de Ludo sont déjà prêts pour l'an prochain !
Julie

Mic a dit…

Sanleane, Julie, je vous remercie pour votre soutien. Les propos sur le blog de Mme Charmeux ont été nuancés et j'en suis "soulagé". Mais ce qui est en cause, ce sont surtout les pratiques pédagogiques que nous mettons en place dans notre classe, que ce soit en lecture ou production écrite. J'invite donc tous les lecteurs de ce blog à argumenter, partager leurs idées, leurs expériences, donner leur opinion, extraite de leurs lectures ou de leur travail au quotidien. Que ce "désaccord" puisse donner lieu à un échange et un partage d'idées serait le plus profitable à tous.

EVMO a dit…

Moi aussi, je suis de tout coeur avec toi. Avec Ludo, j'ai pu mettre en place du lien avec mon collègue à mi_temps ce que je n'avais pas pu faire auparavant.Au diable toutes ces phrases compliquées auxquelles on ne comprend rien (et pourtant je sais lire sans déchiffre!!!).
Mes cahiers ne sont pas prêts pour la rentrée mais je réfléchis chaque jour à ce qu'on pourra faire avec Ludo.
Vive Ludo!

Mecarson a dit…

Ludo, je pense que tu n'as pas à t'inquiéter. Connaissant les dégâts de cette dame sur toute une génération de non-lecteurs, tu peux considérer cette critique comme un gage de qualité quant à ta pratique. Remercions donc Madame Charmeux, comme le font les orthophonistes de ce pays!

Anonyme a dit…

Mme Charmeux a-t-elle déjà mis sa belle théorie en pratique dans une classe de 26 élèves venant d'un milieu défavorisé et totalement livrés à eux-mêmes scolairement?
Combien seront lecteurs fin juin?
Cette façon de faire est tout à fait discriminatoire vis-à-vis d'enfants non soutenus par les parents.
Amelotomb

Anonyme a dit…

Il y aura toujours des gens pour tout critiquer.
Mais depuis les nombreuses années que j'enseigne, j 'ai pu constater les dégâts des principes préconisés par Mme Charmeux.,,,,
Continue comme cela ! Et Bravo pour Ludo.

blog créé en février 2009 - les dessins et idées sont (c) Mic 2009